15 mai 2016

5ème Festival Haut Bas Mots

Programme du 5ème Festival Haut Bas Mots organisé par le Théâtre d'En Haut

Ce festival "des premières fois" permet aux spectateurs de découvrir des nouveaux spectacles créés par des compagnies de théâtre amateurs. Un moment de partage, de découverte et de convivialité.

Du vendredi 3 juin au samedi 4 juin 2016
au Centre André Malraux rue François Couperin 76000 ROUEN.




Vendredi 3 juin 2016

19h Ouverture avec les "Portraits Cévenols" de Gilbert Léautier de la compagnie Voyageurs immobiles et Continents Comédiens. Mise en scène de Yannick Boitrelle assisté de Françoise Bailly (15 minutes dans le hall). Gratuit




19h30 Musique Nathalie Schmith et Bruno Raffin contrebasse/ voix. Concert dans le hall (20 minutes). Gratuit 

Ce duo est né de la rencontre d'une chanteuse à la voix blues et profonde et d'un contrebassiste amoureux du jazz qui avaient depuis longtemps envie d'un duo contrebasse-voix pour la finesse, l'adrénaline, le silence, l'intimité, le dialogue... Le répertoire mélangé des deux est de tous les bleus possibles, du blues au rock en passant par jazz et funk et retour au blues....Une musique reliant les émotions de Nathalie à l'enthousiasme de Bruno...

Le parcours musical de Bruno Raffin ;
Après des études de piano classique, Bruno joue de la basse électrique et du rock de 1968 à 1988. Il découvre le jazz à la création de l’Ecole d’Improvisation de Jazz de Mont St Aignan en 1978 et finit par tomber amoureux de la contrebasse qu’il s’achète pour Noël en décembre 1989. Il joue dans plusieurs formations de la région, du duo au big band, et il collabore avec enthousiasme avec la chanteuse Nathalie SCHMITT, du duo voix/contrebasse au quartet en mélangeant jazz, pop et autres styles musicaux.

Nathalie Schmitt a grandi au son des musiques bleues ou noires, blues, soul, jazz.... Initiée d'abord au piano et au saxophone, elle a vécu, joué et chanté de longues années aux Caraïbes où elle s'est imprégnée des musiques à ce carrefour des Amériques . Sa voix chaude et profonde allie la sensibilité à la force. Nathalie chante de toute son âme un chant sensuel parfumé de tous les bleus.

20h30 "Et passe le train" écrit et mis en scène par Christelle Fruch de la Compagnie du Théâtre d'En Haut (1h20)

C’est un train qui passe, et dans ce train, des voyageurs…
C’est eux, c’est vous, c’est l’humanité toute entière !
Pas étonnant, alors, que tout soit possible !



Samedi 4 juin 2016

14h30 "Rondeur des jours" de Jean Giono  par la Compagnie du Voyageur immobile. Mise en scène de Yannick Boitrelle et Dominique Vollot. (40 minutes) 
Comédienne : Colette Frances,  Pianiste : Noëlle Bardeau

Paroles poétiques, descriptives, évocatrices, ce texte s’écoute comme un vent léger, apaisant, serein. Il n’y a pas d’histoire, ou alors l’histoire de la vie, du jour et de la nuit, de temps qui ne se disperse pas et la vie si courte, doit considérer l’homme et l’environnement comme soudés, unis. 

16h "Fariboles" d'Alain Flahaut, mise en scène de Jérémy Harnay par la Troupe Les gourm'en disent. 

Voici comment on pourrait décliner le plus célèbre des réseaux sociaux dans la vie de tous les jours. Il y a 
« ELLE », celle qui a envie d’exister, qui voudrait qu’on s’intéresse à elle. 
Il y a « LUI », celui dont elle veut être l’amie, mais aussi un centre d’intérêt, pourquoi pas une star ? 
Il y a « ON », celui ou celle qui n’est autre que la rumeur, le qu’en dira-t-on, la toile, le monde entier ! Pendant une dizaine de petites scénettes, nous allons croiser leur chemin, les voir affronter un MUR, partager un ALBUM PHOTOS, s’AIMER, devenir des AMIS, PARTAGER, etc… A la fois drôle et émouvant, aussi bien absurde que grave, cette farce facebookienne a pour but de dénoncer le monde actuel qui n’est fait que d’apparat.




17h "Par la fenêtre" de Georges Feydeau, mise en scène de Françoise Schaeffer de la Compagnie de l'Autre Côté du Miroir. 30 minutes

Jolie pochade d'une vingtaine de minutes avec deux comédiens  ELLE : Sarah Chaudagne  - LUI   : Gérard Vaudelle  -

"Par la fenêtre" est la première pièce écrite par Feydeau, dans sa jeunesse : LUI est seul chez lui, momentanément délaissé par sa femme, dont il craint la jalousie féroce. ELLE, sa voisine d'en face, survient en furie troubler sa paisible solitude, bien décidée à se venger des scènes que lui fait son jaloux de mari. ELLE a un plan que ne va pas du tout apprécier LUI et dont elle exige vigoureusement la mise en pratique... mais qui sera pris qui croyait prendre.

  


18h "Mon foyer, je ne me suis pas flingué par hasard" de Pierre Notte, mise en scène de Patrick Luciani par l'atelier du Théâtre d'En Haut. 1h40

Le cynisme, la dérision et l'humour sont les moyens que Pierre Notte utilise pour souligner l'absence de communication et d'empathie dans la famille ou entre ami(e)s où naissent conflits, accidents ou rupture alors même que les sentiments, toujours présents, sont enfouis sous des tonnes de certitudes.




21h "Peep show dans les Alpes" de Markus Kobeli, mise en scène de Frédéric Bureau du Théâtre d'En Haut. 1h20



Tarifs : 3 € par spectacle ou 10 € le Pass Festival

Renseignements par téléphone au 02-35-08-88-99 ou par mail theatredenhautrouen@gmail.com 
Possibilité de restauration avec http://www.magamelleestvide.com/  

Enregistrer un commentaire